Lectures

[MINI-CHRONIQUE] Grisha, tome 1 : Les orphelins du royaume

35384793Autrice : Leigh Bardugo
Edition : Square Fish

Résumé
Orpheline, Alina ne peut compter que sur elle-même. Quand l’armée la recrute pour une expédition dans la Nappe d’ombre, un brouillard maléfique qui déchire le royaume, la jeune fille s’attend à y laisser sa peau… Les rares survivants des précédents raids racontent que des monstres s’y repaissent de chair humaine ! Seuls les Grisha, puissants magiciens, sont à même de lutter contre cette malédiction. Et si cette épreuve révélait aux yeux de tous la véritable nature d’Alina ?

Mon avis
Ce premier tome de la trilogie de Grisha était également mon premier contact avec son autrice, Leigh Bardugo (si on exclut les deux premiers chapitres de Six of Crows que j’avais lus avant de comprendre que je n’abordais pas l’univers dans le bon ordre 😅).

J’ai beaucoup apprécié l’histoire et les personnages, que ce soit Alina (la protagoniste), ses amis ou même ses « ennemis ». La narration se faisant à la première personne, du point de vue d’Alina, la psychologie des autres personnages n’est pas abordée en profondeur, ce qui est un peu dommage (j’aurais aimé avoir le ressenti de Mal et du Darkling, par exemple, même si le fait de ne pas le connaître faisait aussi partie du jeu). Je les ai malgré tout trouvé attachants dans l’ensemble, et le petit bonus à la fin nous donne un aperçu du vécu de Mal, donc ça compense un peu ^^
L’intégration d’éléments issus de la culture et de la langue russes était une bonne surprise : la Russie est un pays qui a joué un rôle important dans ma vie, et j’étais contente de la retrouver brièvement, même sous une forme « déguisée » (car on est bien dans un monde imaginaire).

Certes, ce roman n’est pas parfait et comporte quelques facilités scénaristiques, mais elles m’arrangent bien alors je ne vais pas m’en plaindre 😂 Si je me doutais parfois de la tournure de certains événements, ça ne m’a pas empêché d’être très prise dans l’intrigue, et je voulais savoir quelles étaient les intentions réelles du Darkling (assez bizarrement, je ne suis pas parvenue à le détester complètement).

Certains aspects (notamment la couleur des vêtements pour déterminer la classe à laquelle appartiennent les Grisha, ou le fait que le personnage « noir » soit à la fois unique et puissant) m’ont un peu rappelé le Magicien noir de Trudi Canavan, une autre autrice de fantasy que j’aime beaucoup ❤️

Je suis curieuse de voir ce qui va se passer ensuite, donc à mon avis le tome 2 ne devrait pas rester trop longtemps dans ma PAL 😏

4 commentaires sur “[MINI-CHRONIQUE] Grisha, tome 1 : Les orphelins du royaume

    1. Merci ^^
      Ca me rassure de ne pas être la seule à avoir ce sentiment par rapport au Darkling 😆
      Quant aux facilités, je crois qu’il faut tenir compte aussi du fait qu’il s’agit de YA, j’aurais peut-être été plus critique sur de la fantasy adulte mais ici ça ne m’a pas forcément dérangée ^^

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s